« Ça », retour sur le clown serial-killer de Stephen King

Découvrez régulièrement une rubrique dédiée aux critiques de films. Cette fois, ce n’est pas moi qui suis derrière le clavier, mais bien Robin, amateur de films de ses heures perdues et à la pointe de la critique lorsqu’il s’agit de films. Je vous laisse apprécier sa première critique sur « Ça » inspiré du best seller de Stephen King.

Un bel été, un groupe de gamins, une ville pas très saine, un clown maléfique et, surtout, Stephen King… On avait de quoi baver devant le gâteau promis par de tels ingrédients et Ça, Dieu merci, ne déçoit pas !

Première qualité du film, son efficacité ! Avec un nombre de personnages principaux assez conséquent, il aurait été facile de se perdre dans des développements aussi barbants qu’improbables mais il n’en est rien. On prend le temps sur le premier acte de faire connaissance avec tous les protagonistes et leurs peurs respectives, ce qui les rend très vite assez épais et humains. Mention spéciale pour Beverly qui reste la plus complète dans sa présentation, avec les différentes facettes de sa vie et les regards particuliers qu’elle s’attire. Deuxième mention spéciale pour Eddie (incertitude orthographique mais c’est le gosse hypocondriaque, vous voyez ?), tellement attachant et drôle à ses dépends, une perle (belle carrière en vue).
Pour autant, ces premiers passages gardent un certain dynamisme puisque l’ombre de Pennywise (« Grippe-Sou »,  cette traduction je…) n’est jamais loin et promet à chacun une petite frayeur.
Venons en d’ailleurs à Pennywise et son interprétation si… ! Bill Skarsgard ne s’épargne aucun effort et les effets sur son visage sont particulièrement glauques. Ça louche, Ça bave, Ça prend une véritable dimension horrifique avec la force de ces détails qui passeront inaperçus pour la plupart mais raviront les observateurs. Grosse réussite ici et aucune prétention d’effacer les souvenirs des fans traumatisés par Tim Curry, le registre est assez différent pour ne pas avoir à choisir son camp.
Ce n’est pas tout ! Les « ratés » (encore une traduction abusive, « Loosers » était très bien mais bon…) et Pennywise sont loin d’être les seuls habitants de Derry. Avec toujours un placement antagoniste, on trouve deux autres groupes pour persécuter nos héros. Le premier, ce sont les adultes ! S’ils sont censés incarner la stabilité et la sécurité dans les histoires pour les enfants, ici il n’en est rien. Bizarres, malsains, pervers et aveugles, les « vieux » de Derry sont plus dérangeants que rassurants, et la scène d’intro du film prend soin de vous le montrer. De quoi rendre le danger qui plane bien réel. Le second groupe n’est autre que la bande de petites frappes du coin, menée par un adolescent aux choix capillaires reflétant parfaitement son potentiel psychopathe. Une menace plus présente que ces adultes passifs, et plus violente même que Pennywise parfois.
Il n’est pourtant pas totalement question d’horreur puisque se dessine ici en filigrane une épopée vers l’âge adulte de ces jeunes laissés face à leur terrible sort. À aucun moment il n’est question d’aller se cacher sous les jupes de maman, mais plutôt de trouver des alliés, de former sa petite armée, une équipe de soldats de plomb qui passe un été purgatoire vers la maturité.
Et cette facette est-elle majoritaire ? Oui, mais c’est une bonne chose. Le film n’a pas pour vocation de faire peur (à moins d’être coulrophobe), en réalité, et ce n’est pas un reproche, le film est léger grâce à son humour et son ton très jeune. On est à des années lumières de la tension qui nous fait trembler devant les films de James Wan, quelques sursauts mais très peu d’angoisses sur toute une scène. Tout simplement parce que ce n’est pas le propos du film.
Je dis ça juste avant de saluer pourtant une scène d’horreur particulièrement efficace, celle du projecteur, complètement folle et dérangeante. C’est peut-être lié uniquement à ma peur personnelle pour les disproportions (que me dirait Freud ?) mais j’ai été retourné par ce court moment de terreur !
Attention, je ne dis pas que le film ne fait pas peur, il a ses moments et selon la sensibilité de chacun, vous serez peut-être amené à mouiller le siège, mais ça n’est pas du tout son propos, contrairement aux Insidious, Conjuring, etc. C’est presque paradoxal en un sens, dans la mesure où la peur est le moteur d’action de Pennywise, mais mettez-vous bien une chose dans le crâne : Pennywise n’est pas la vedette de ce film !
On récapitule ! Ça est un très bon film, bien construit et grand public. Une chronique adolescente sur fond d’horreur qui fonctionne avec ses personnages incarnés et attachants. Je le conseille, mais n’y cherchez pas LE film d’Halloween.
Ce que j’aurais aimé ? Avoir 12 ans pour voir ce film avec mes amis à la fin de l’été, comme un rite de passage vers une nouvelle année, une rentrée pleine d’incertitudes et d’espoirs tapis dans l’ombre de mes peurs les plus secrètes…

>> Si vous voulez suivre Robin, rendez-vous sur <<
Insta : Mr.Batet
Twitter : MrBatet

Si vous souhaitez découvrir l’expérience VR pour Ça, je vous laisse vous rendre >> ici <<

À très vite pour de nouvelles critiques ! 

Rendez-vous sur Hellocoton !
0 shares

By Divineluu

Petite Ludivine, tout juste diplômée, je me lance dans ce nouveau projet qu'est le blog. Passionnée de bons plans depuis toujours, je vais vous dévoiler mes bonnes adresses, mes coups de cœur, ma vision du monde, mon petit univers en réalité ! Bienvenue ♡

Leave a Comment

Instagram

  • Nos parents l'avaient vécus, 20 ans plus tard, c'est à notre tour de fêter la victoire ! ✌🏻 Pour un retour en #France on ne pouvait pas rêver mieux ! 
Merci les #bleus ! 🔵⚪️🔴 •
•
•
#98 #2018 #paris #worldcup #worldcup2018 #france #frenchteam #parisjetaime #iwillsurvive #fieredetrebleus
  • Back Home situ the sun ☀️🇫🇷 Avec Tout ce retard on a cru ne jamais rentrer à temps pour la finale 🙌🏻 Il fait beau, il faut chaud, bref on est content d'être rentré ! Et ce soir, on 14 juillet ✨
#backhome #france #paris #Morning
  • Si on m'avait dit il y a quelques temps que je passerai une journée à #Miami comme si de rien n'était je ne l'aurai pas cru ! Aujourd'hui on s'est vraiment senti privilégié de pouvoir profiter d'une Ville outre atlantique le temps d'une journée puis de repartir en direction de La #France. 
Pour nous, c'était une première les #USA Et avec la magnifique journée qu'on a eu, on ne peut qu'avoir envie d'y retourner 😍☀️🌴. Et puis la petite anecdote, sans le vouloir nous sommes rentrés dans un café Et devinez quoi, il était tenu par un français Et les pâtisseries étaient divines 🤤
D'ailleurs, ça vous intéresse de savoir en une journée Tout ce qu'on peut faire à Miami ? 
H-1 avant l'embarquement (si Tout se passe bien 🤞🏻) #backhome #paris #france #miamibeach #usa #firsttime
  • Vais-je un jour réussir à prendre l'avion sans avoir le moindre souci ? 😤 Déjà deux heures de retard d'annoncés pour notre vol en direction de #Miami 
Bizarrement j'ai le sentiment que ce n'est que le début des emmerdes 🤔(Souvenez-vous mes péripéties à #Barcelone) 🙏🏻 Restons positifs en se disant que la maison n'est plus si loin 😺 Mais on aimerait tellement 😴...
#backhome #seeyoucolombia #americanairlines #vivaair #colombia #takeoff
  • Perfect Breakfast at @hotelsuiteboutiqueelcactus 🌴🥐🍉
Nous pensions avoir trouvé le meilleur Hôtel de #Colombie la dernière fois, sauf que nous n'avions pas encore testé cet Hôtel 😍Les services sont dignes d'un Hôtel de luxe que ce soit pour la chambre (en réalité une suite✨), La literie d'une douceur exceptionnelle, que le petit déjeuner (qui ressemble plus à un brunch 🤤), La vue superbe Et les deux piscines juste parfaites ! 
Nous ne pouvons que recommander cet Hôtel si vous passez à Santa Marta 🇨🇴
  • Last day in #Colombia 🇨🇴
Rétrospective sur notre journée d'hier 🌴☀️ Le programme était simple bien que super : découverte d'une plage (non touristique AMEN), détente, match, Tout en finissant la journée avec une tisane à la feuille de coca 🙈 Après vérification on ne peut pas en ramener Mais on peut vous dire que c'est bon 😋 
Aujourd'hui on entame notre dernière journée en Colombie Et ça va être intense puisque nous devint prendre un vol interne pour avoir notre avion pour #Miami ensuite !!!
  • Encore une superbe journée qui s'achève en #Colombie 
Le bruit des vagues Et un couché de soleil, rien de plus pour finir la journée en beauté 😍☀️🌴 Si #SantaMarta est moins plébiscitée que #cartagena nous on lui trouve un côté plus typique, ce qui lui donne tout son charme. Et puis, la nourriture y est nettement meilleure ! 😋 Si jamais vous êtes de passage, on vous conseille le restaurant "La Muzzeria" Dans le centre historique, de loin notre meilleur spot de toute la côte caribéenne pour un prix très raisonnable ! 
#galswhotravel
  • But first, just a cup of coffee please ☕️🥐 Hier nous avons pu découvrir le processus de création du café de A à Z, c'est à dire de la cueillette à la dégustation Et ce Dans l'un des pays les plus exportateur de café Et rien que pour ça, on sait qu'on a été chanceux ! 
Nous avons déjà pour habitude de consommer du café colombien en France, mais maintenant que nous savons comment il est fait, il n'aura pas le même goût 😏
•
•
•
#coffee #colombia #travel #lesexploratrices #world #morning

Follow Me !